Pourquoi nous sommes contre ce projet ?

Publié le 3 Avril 2013

Pourquoi nous sommes contre ce projet de centre de stockage des déchets non dangereux et de déchets inertes ?

  • PARCE QU’IL Y A des risques pour l’eau, sa potabilité, via la pollution par les lixiviats (jus de poubelle toxique) du sol, du sous-sol, des cours d’eau affluents du Prunelli où se trouvent des captages d'eau potable pour la région Ajaccienne. Que le Prunelli est sous surveillance du SDAGE (Schéma Directeur d'Aménagement et de Gestion des Eaux) et qu’il se jette à la mer en zone Natura 2000 ;
  • PARCE QU’IL Y A des risques incendies avérés (biogaz, combustions lentes etc…) alors que la commune est classée en « risque feux de forêt » et qu’il y a des hameaux et des villages à proximité qui sont enclavés dans un maquis haut et dense ;
  • PARCE QU’IL Y A des risques et des nuisances engendrés par un trafic routier dense sur une départementale touristique sinueuse desservant plusieurs villages, soumise au verglas et au brouillard, qui n’est pas configurée pour un tel charroi ;
  • PARCE QU’IL Y A des risques sur la santé, la qualité de l’air, la salubrité publique et des nuisances sonores et olfactives pour les riverains et usagers de la route ;
  • PARCE QU’IL Y A des risques sur la faune et la flore où des espèces sensibles sont présentes, une destruction irréversible et programmée d’un environnement préservé, avec un impact visuel et paysager sans précédent ;
  • PARCE QU’IL Y A un risque d’abandon du sentier de randonnée « Mare e Monti Sud » inscrit au PDIPR (Plan Départemental des Itinéraires de Promenade et de Randonnée) avec des conséquences non négligeables sur l’économie locale ;
  • PARCE QU’IL Y A des risques sur les exploitations agricoles existantes de toute une vallée, sur l’obtention des labels de qualité, et sur l’installation de nouveaux agriculteurs ;
  • PARCE QU’IL Y A un risque de désertion résidentielle et économique du territoire et de dévaluation du patrimoine ;
  • PARCE QUE le risque zéro n’existe pas ;
  • ET PARCE QUE cette politique d’enfouissement de déchets à perpétuité sans tri/valorisation préalable est incohérente par rapport au contenu du « Grenelle II ».
  • POUR FINIR, PARCE QUE ce projet de poubelle géante, cumulé au projet de carrière de granite en cours, et à la carrière déjà en exploitation, le tout à quelques mètres les uns des autres transforment ce joli site en zone industrielle. Et que cela ne peut être sans conséquences humaines et environnementales.

VENEZ DIRE NON

Exprimez votre point de vue à l’enquête publique jusqu’au vendredi 19 avril 2013 inclus, en mairie d’Albitreccia, mairie annexe des Molini du lundi au vendredi de 9h à 12h.

Ou pendant les permanences du commissaire enquêteur :

Lundi 18 mars 2013 de 9h à 12h

Vendredi 29 mars 2013 de 9h à 12h et de 14h à 17h

Jeudi 4 avril 2013 de 9h à 12h

Samedi 13 avril 2013 de 9h à 12h et de 14h à 17h

Vendredi 19 avril de 9h à 12h et de 14h à 17h

Ou par correspondance adressée au commissaire enquêteur, mairie d’Albitreccia, mairie annexe des Molini, 20166 PORTICCIO.

Dernière minute

Depuis le 18 avril prolongation l’enquête publique jusqu’au 7 mai 2013

Permanences du commissaire enquêteur :

Lundi 29 avril 2013 de 9 h à 12 h

Mardi 7 mai 2013 de 9 h à 12 h et de 14 h à 17 h.

Rédigé par Association Campa Indè Vaddi

Repost 0
Commenter cet article